Avis aux voyageurs : Nouveautés pour le Kazakhstan

Dans sa recherche de s’ouvrir vers le monde, le Kazakhstan propose de plus en plus de

nouveautés qui sont intéressantes pour les voyageurs mais pas seulement.

Les plus :DSCN5021 (Copier)

Les vols :

Depuis le 29 mars 2015, air Astana propose des vols directs Paris CDG-Astana. Il y a 3 vols hebdomadaires, d’une durée de 7h05 mn opérés les mercredis, vendredis et samedis. Les vols partent à 19h15 de Paris pour arriver à 5h20 à Astana.

Cependant, pour se rendre à Almaty, il faut toujours faire une escale, pour l’instant tout de moins.

Les visas :

La possibilité de se rendre au Kazakhstan sans visa pour une durée inférieurs à 15 jours est toujours d’actualité pour les citoyens Français puisque cette réglementation a même été reconduite jusqu’au 31 juillet 2017 par le Ministère des Affaires étrangères du Kazakhstan.[1]

La liste des pays ayant droit a cette exemption, qui a été agrandi en 2015, sont les suivants : France, Allemagne, Australie, Belgique, Emirats Arabes Unis, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Grande-Bretagne, Hongrie, Italie, Japon, Malaisie, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Singapour, Suède, Suisse.

Cependant, le Kazakhstan offre également cette exemption de visa pour 30 jours pour le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, l’Argentine, la Turquie et la Corée du Sud et 90 jours pour l’Arménie, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Kirghizstan, Mongole, Russie et Ukraine.

DSCN5023 (Copier)

 

Les moins

Le 16 avril 2014, le Gouvernement du Kazakhstan a publié un décret sur les limites des frontières du pays (Establishment of Limits of the Borderland, Quarantine Strip and Border Area[2]), qui en compte 5 (la Chine, la Russie, Le Kirghizistan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan.

Ce document a depuis été élargit puisque maintenant les étrangers ont d’obligation d’obtenir un permis spécial afin de se rendre près des frontières. Le problème étant que certaines destinations très touristiques se trouve près des frontières. Parmi eux, il ya le grand lac d’Almaty, la station de sport d’hiver Medeo, le lac Alakol, le lac Kolsai ou encore le canyon de Charyn.

DSC00019

Afin de s’y rendre, les touristes doivent donc obtenir un permis spécial par les autorités, qui nécessite environ 10 jours à obtenir. Quant aux citoyens Kazakhs, ce permit n’est pas obligatoire, cependant ils doivent avoir une pièce d’identité sur eux.

Cette nouvelle régulation contredit bien entendu la politique du gouvernement d’accroitre le tourisme au Kazakhstan.

Cette réglementation étant nouvelle, je n’ai pas encore beaucoup d’information. Cependant je connais des touristes qui ont été capable de visiter ces lieux, tels que Medeo sans problème. Affaire à suivre donc…

Pour lire mon nouvel article sur cette réglementation: C’est ici

[1] https://www.action-visas.com/Information/visa-Kazakhstan

[2] http://cis-legislation.com/document.fwx?rgn=67033

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s